Motion d newsletter 13 mai

Motion D : « Élisez la Fabrique, votez pour la motion D et créez la surprise »

Retrouvez la newsletter n°4 de la motion D.

Chère et cher camarade

 

Le Congrès entre dans sa dernière ligne droite : dans une semaine, le 21 mai prochain, comme l’ensemble des camarades du PS, tu seras appelé à voter pour l’une ou l’autre des quatre motions en lice. 

Ce vote est important car de lui découleront trois choses : la ligne que nous voulons donner à notre parti, sa place et l’organisation que nous voulons pour les militants.

Selon la manière dont nous répondrons collectivement à ces 3 exigences, nous serons — ou non — capables de remettre le PS aux avant-gardes, de le rendre attractif pour ses militants et les Français, de le rendre crédible aux yeux de toute la gauche. Si nous restons dans l’état dans lequel nous sommes aujourd’hui, alors l’espoir soulevé par les centaines d'assemblées générales menées dans toute la France pour ce congrès retombera, la victoire de la gauche en 2017 s’éloignera et la gauche sera, dès le lendemain de la présidentielle, en sursis.

La campagne interne a montré que face à ces défis les réponses proposées par les différentes motions n'étaient pas identiques. Nous avons été étonnés d'entendre à Tours et à Toulouse le camarade de la motion A expliquer qu'il ne s' interdisait pas de re-voter un jour contre le gouvernement à l’Assemblée nationale bien que défenseur d'un texte signé... par le gouvernement. Nous avons été étonnés d'entendre à Albi l’orateur présentant la motion B mettre en cause l’attitude d’un des premiers signataires de sa motion qui a défendu et mis en oeuvre la politique gouvernementale que sa motion critique vivement par ailleurs. Manque de clarté ou de cohérence ! c'est bien de cela dont souffre le PS et dont il faut sortir. 

La Fabrique,  la motion D ne s'est pas construite autour des enjeux de pouvoir, elle est née il y a un an de la réflexion de militants rejoints depuis par des milliers d'entre vous. Elle s' est construite en cohérence autour de trois enjeux. 

Le premier est de décider de notre ligne : nous mettons sur la table 86 propositions crédibles et modernes qui peuvent contribuer à une plate forme présidentielle pour 2017. Le 21 mai, vous trancherez.  Et ce sera la dernière fois avant 2017. 

Le deuxième est de mettre notre parti aux avant-gardes, le mettre "devant". Cela signifie deux choses : l'ouvrir à tous les débats qui traversent la société,  l'ouvrir aux chercheurs, syndicalistes,  associations, citoyens qui doivent de nouveau pouvoir être entendus.  Cela signifie aussi "trancher" pour que chacune et chacun puisse savoir "ce que pense le parti socialiste" car il y a aujourd'hui encore trop de débats sur lesquels sa position n'est pas identifiée.  

Le troisième enjeu, c'est vous ! C'est tout mettre en oeuvre pour que vous puissiez revenir au coeur du PS et que le PS ressemble à la France de 2015 : s' appuyer sur vos compétences et celles rencontrées dans nos territoires élaborer pour un vrai projet fédéral (et ça marche ! en 3 semaines vous êtes nombreux à avoir écrit votre fabrique départementale !), aller là où les Français vivent (vendons Solferino), faire en sorte que le PS soit consulté en clarté avant chaque loi...

Chère et cher camarade, voter pour la motion D, c’est retrouver cette flamme socialiste qui nous a toutes et tous animés un jour ou l’autre. Chez certains, elle est un peu retombée, par dépit ou fatigue. Mais quels que soient nos histoires et nos parcours, nous gardons toutes et tous cet idéal socialiste. C’est pour cela qu’il est toujours possible de ranimer cette flamme. Avec la motion D — la Fabrique —, c’est encore plus possible. Le 21 mai votez utile, votez Motion D. Le 21 mai, créez la surprise !

Partagez cet article :