Txt eco soc c

Motion C : « Vivre et mieux partager les richesses » 

Après avoir vécu une crise financière et économique sans précédent, la France doit trouver sa place et s’imposer face à la mutation liée à la mondialisation et au néolibéralisme. Le monde se façonne rapidement, la concurrence est accrue dans un marché mondialisé, une financiarisation à outrance des économies et des entreprises, des déréglementations permanentes, une complexification des marchés et un accroissement de leur imprévisibilité.

Après avoir vécu une crise financière et économique sans précédent, la France doit trouver sa place et s’imposer face à la mutation liée à la mondialisation et au néolibéralisme. Le monde se façonne rapidement, la concurrence est accrue dans un marché mondialisé, une financiarisation à outrance des économies et des entreprises, des déréglementations permanentes, une complexification des marchés et un accroissement de leur imprévisibilité.

Ce bouleversement creuse de plus en plus le fossé des inégalités, dont le niveau n’a jamais été aussi fort entre les plus riches, les classes moyennes inférieures craignant le déclassement et de près de 9 millions de personnes qui vivent dans la pauvreté et la précarité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est le modèle économique dans son ensemble qu’il faut réinventer ! Il est urgent de nous orienter dans l’innovation pour retrouver le chemin de la croissance partagée, une croissance plus qualitative car plus respectueuse des êtres humains.

Cela n’est possible que par des politiques européennes monétaire, budgétaire, économique, fiscale et financière volontaristes et partagées par tous les pays de la zone euro.

En France, pour réinjecter de l’argent dans l’économie, la Motion C propose que la moitié des 41 Mds € du Pacte de Responsabilité et de Solidarité soit adressée en priorité aux PME et ETI. Une des priorités de la Banque Publique d’Investissement (BPI) doit ainsi être de financer et d’encourager l’économie sociale et solidaire dont les emplois sont moins délocalisables.

Il faut aider les ménages les plus fragiles, pour plusieurs raisons :

  • Ce sont ceux qui en ont le plus besoin.
  • Ce sont ceux qui consomment immédiatement ce qu’ils perçoivent en revenus supplémentaires.

Dans la pratique, le crédit d’impôt est la meilleure façon d’augmenter le pouvoir d'achat, sans pénaliser la rentabilité des petites entreprises.

Les aides aux investissements en économie d’énergie sont prioritaires, car réduire la consommation d’énergie c’est offrir du pouvoir d’achat et préserver la planète, nous ne sommes pourtant qu’à l’aube de l’orientation vers des énergies non fossiles. Ainsi, la Motion C propose de créer une véritable filière d’excellence bois-énergie et encourage l’État comme les collectivités à basculer dans l’économie circulaire, ce qui obligera les entreprises à suivre ce mouvement. Il est temps de mettre fin à l’obsolescence programmé, d’inciter à l’éco-conception des produits prenant en compte leur recyclage, et de pousser en avant la chimie verte, plus naturelle sans pesticides et moins émettrice de polluants.

La dynamique, l’avenir d’un pays reposent sur tous mais en premier lieu sur sa jeunesse. Les Jeunes sont aujourd’hui une génération sacrifiée en terme d’emploi, de pauvreté et de précarité. Toutes les statistiques le prouvent malheureusement. Ils sont les premières victimes de la pauvreté, frappés deux fois plus que la moyenne nationale par le chômage, mais aussi par la précarité puisque les trois quarts des nouvelles embauches se font aujourd’hui en CDD. Suite à l’annonce de l’élargissement de la prime d’activité aux moins de 25 ans, la Motion C propose une suppression des charges pour les entreprises embauchant des jeunes non diplômés de moins de 25 ans pendant 5 ans.

Il est également urgent que notre parti étudie l’idée d’un accès pour tous à la santé. La disparition progressive de médecins, notamment dans les départements ruraux, est un vrai problème. Le numerus clausus a baissé depuis 1971 alors que la population a augmenté de manière considérable ! La Motion C propose de développer les maisons de santé pour offrir aux jeunes médecins la possibilité de s’implanter à moindre coût et de préserver leur vie de famille. Par ailleurs s’impose à nous le développement de la « Silver économie », qui vise l’accompagnement des séniors et le développement des services à la personne. La Motion C souhaite la mise en place d’une 5e branche de la Sécurité sociale dédiée à la dépendance.

Enfin, nous devons nous pencher sérieusement sur une réforme de Pôle Emploi que les employeurs délaissent. Il est nécessaire de revoir le dispositif d’accompagnement et de suivi du demandeur d’emploi, afin que le Pôle Emploi redevienne un véritable partenaire de l’entreprise au service de l’emploi. Les employeurs doivent être contraints d’accueillir un quota d’apprentis et nouveaux professionnels.

En France, libérons les forces de tous les acteurs de notre société pour vivre mieux de la croissance ; nous devons être des porteurs d’espérance pour proposer aux individus une autre perspective que le toujours plus, en privilégiant le toujours mieux, afin de réduire les inégalités ! Gardons à l’esprit que c'est le peuple qui fait et change l’Histoire, aucun dogme économique, aucune politique même néolibérale ne sont gravés dans le marbre ! Socialistes, cultivons l' « invincible Espoir » !