Motion c

Motion C : « Pour TOUTES les diversités ! »

Retrouvez la newsletter n°3 de la motion C.

La motion C « Osons un nouveau pacte citoyen et républicain » a fait de la diversité un de ses principaux combats. Cette diversité est aussi bien culturelle, religieuse et même sexuelle.

I Constat.

Aussi pour éviter toutes confusion, et pour se permettre un diagnostic sans langue de bois, nous ne différencierons pas les homosexuels des autres composantes de la diversité. La fin de la discrimination commence là. Comme tous les Français, les homosexuels rencontrent des difficultés d’emploi, de sécurité, de santé. Il ne faut donc pas écarter ces sujets des problématiques liées à leurs droits.

Comme beaucoup de minorité, les homosexuels sont victimes de discrimination, de violence.

Il est vrai que ces dernières années, dans les rues de Paris, il ne devait pas faire bon d’être homosexuel. Si pendant le débat sur le mariage pour tous, certains de nos adversaires ont su poser des arguments calmement, il n’en fut pas le cas pour autre partie. De la droite extrême que nous connaissons à l’extrême droite, de Civitas en passant par d’autres groupes marginaux, la haine battait son plein.

Le débat doit être posé pour tout les sujets que les Français désirent aborder. Ni aucun groupe de pression ni aucun parti politique ne doivent empêcher les débats d’être posés.

II- Position sur la représentation

La motion C « Osons un nouveau pacte citoyen et républicain » propose la création d’un sécrétariat national à la diversité qui aura pour objectif de rendre un rapport annuel sur l’état de la diversité en France et dans nos sections.

Nous exigions de l’école qu’elle soit un rempart aux xénophobies et notamment à l’homophobie. Il faut pour cela renforcer les moyens de l’éducation pour favoriser les projets pédagogiques visant à l’acceptation de l’Autre et de ces différences.

Concernant les débats à venir auquel tient HES, nous sommes honnêtes. Les questions posées sont si importantes qu’elles nécessitent un débat. Elles nécessitent un débat loin des crispations de la rue, loin de la haine, loin des agressions.

Le combat pour le droit à chacune et à chacun d’être respecté continue. C’était vrai hier, ça le sera aussi demain. La motion C sera aux cotées des minorités dans leurs justes combats et dans les odieuses agressions dont elles sont encore victime de nos jours.