Capture d  cran 2015 05 19   17.55.14

Motion B : « Agir, ne pas subir ! »

Retrouvez la newsletter n°5 de la motion B.

Cher-e-s camarades,

Ce Congrès n’est pas une épreuve, un mauvais moment à passer ou encore un risque pour notre unité : c’est au contraire une chance, et même la dernière que nous nous donnons pour redresser collectivement ce quinquennat. C’est un Congrès de sursaut et de survie pour éviter de connaître, au bout du chemin, un nouveau 21 avril.

C’est aussi la seule occasion qu’auront les militants du Parti – qui veulent faire plus que distribuer des tracts au moment des campagnes – de donner leur avis sur la politique qu’on mène en leur nom, et de dire comment il convient de l’infléchir pour retrouver nos valeurs et nos électeurs.

Dans ce moment, je voudrais vous donner six bonnes raisons de voter pour la Motion B.

1) Nous sommes les garants des engagements pris en 2012. Les engagements non tenus, les choix faits en contradiction avec nos valeurs, ont miné la confiance qu’avaient placée en nous nombre de Français. Nous faisons des propositions pour renouer avec les promesses de campagne : réforme fiscale, travail dominical, droit de vote des étrangers.

2) Nos idées s’accordent avec nos actes. La motion A reprend de nombreuses idées que nous défendons depuis des mois. C'est une validation de notre démarche si critiquée hier. Soutenez donc la motion B pour être assurés que les déclarations d’intentions nouvelles de la motion A soient concrétisées !

3) Notre motion porte les orientations qui permettront de gagner en 2017. Nous proposons un agenda de réformes pour réussir la fin du quinquennat : ciblage des aides sur les entreprises qui investissent, réforme fiscale pour rendre du pouvoir d’achat aux citoyens modestes, plan République pour réduire les fractures sociales et territoriales, réforme bancaire pour encadrer les dérives du capitalisme financier, reconstruction du code du travail.

4) Nous voulons que le Parti se relève et se ressaisisse pour inspirer la fin du quinquennat. Il doit être, avec des militants écoutés, l’éclaireur du gouvernement et le garant du respect de nos engagements.

5) Nos idées permettent le rassemblement de la gauche. Le rassemblement ne se décrète pas : il se construit pas à pas et ne peut reposer que sur un contenu partagé. Nos propositions, défendues au Parlement par l’ensemble de la gauche, répondent aux aspirations du peuple de gauche. Elles sont le fondement d’un rassemblement à gauche, condition de la victoire aux prochaines élections.

6) Nous voulons rendre la parole aux militants et faire respirer le parti socialiste. Nous avons besoin d’un parti qui respire avec la société et avec les forces de changement (ONG, associations, syndicats). Le PS doit être un outil au service de tous ceux qui veulent agir pour le progrès.

Ce congrès sera un congrès vital pour notre parti, pour la gauche et pour nos électeurs, si nous avons la volonté d’incarner le renouveau de nos pratiques et d’être responsables de la parole donnée.

Le 21 mai, faites en conscience le choix d’être A gauche, pour gagner !

Amitiés

Christian Paul

Partagez cet article :