Motion a

Motion A : « Pour une majorité stable et forte »

Retrouvez la newsletter n°4 de la motion A.

Notre parti est une grande formation démocratique. Les riches débats qui se tiennent dans le cadre de notre congrès en sont l’éclatante démonstration. C’est ainsi, au Parti socialiste nous aimons les idées, cela fait partie de notre identité. Pour autant, chacun sent que les points de divergences ne seraient empêcher les nombreuses convergences. Chacun sait qu’au Parti socialiste, le débat n’est utile que s’il permet le rassemblement au service de l’action, des Français et de la République.

En liant le débat militant au renouvellement de nos instances, nos statuts rappellent que pour animer politiquement et pour agir concrètement, il faut une majorité. Dans leur dernière mouture, ces mêmes statuts ne prévoient plus de « résolutions » ni de « synthèse ». Nous nous en félicitons car cela appelle la constitution d’une majorité sur la base d’une thèse claire.

La nôtre est limpide : il faut donner une majorité claire et stable au Parti socialiste. Avec notre motion, nous voulons constituer une majorité militante la plus large possible car nous pensons que le contexte politique l’exige.

En effet, dans une période extrêmement instable, il faut une majorité extrêmement stable. Notre planète crie à l’aide, le monde apolaire exacerbe les conflits et les convoitises, nourrissant les guerres et le terrorisme et alimentant, en Europe et d’abord en France, les discours de haine des xénophobes alors même que la gauche est affaiblie comme jamais. Oui, face à un bloc réactionnaire qui fera tout pour diviser le pays et miner la République, il faut un parti socialiste réunifié, réarmé et renouvelé, travaillant sans relâche à l’unité de la gauche.

Si nous avons la force de donner au Parti socialiste la majorité que le contexte exige, nous serons d’autant mieux armés pour faire face aux défis que ce dernier nous impose. Une majorité forte sur un texte exigeant, mais responsable nous permettra ainsi d’être audible auprès de l’exécutif et de faire valoir les inflexions que nous voulons donner à notre action et de renouer avec les Français. Cette majorité nous permettra également d’être crédible auprès de nos partenaires de gauche pour construire la belle alliance et préparer les échéances à venir. Cette majorité nous permettra enfin et surtout d’être crédible aux yeux des Français qui verront que les Socialistes peuvent être à la fois fidèles à leurs valeurs et à la hauteur de leurs responsabilités.

Le résultat du congrès de Poitiers engagera tout le monde. Notre formation démocratique assurera le respect de l’expression des minorités, mais celles-ci devront respecter l’expression de la volonté d’action. Les militants n’accepteraient pas que l’utilité même du congrès et la portée de leur vote soient remises en cause. Les Français ne comprendraient pas que le Parti socialiste se déchire à nouveau au moment où le pays se redresse et où le bloc réactionnaire progresse dangereusement vers le pouvoir.

Alors, ne nous trompons pas d’enjeu et ne manquons pas cette chance immense: une majorité stable sur un agenda clair et une ligne de gauche responsable mais exigeante, qui est une nécessité historique, pourra en retour nous ouvrir le chemin de la reconquête politique.

Partagez cet article :